Accessibilité Contact Aller au menu Aller au texte

XenoControl : une console de contrôle à haute disponibilité pour les clusters Xen

Intervenant(s) : Jérôme Petazzoni
Langue : Français Niveau : Confirmé Type d'événement : Conférence
Date : Vendredi 9 juillet 2010 Horaire : 14h40 Durée : 40 minutes
Lieu : ENSEIRB - Amphi D

Enix et SmartJog (groupe TDF) ont développé pour leurs besoins internes un outil Open Source baptisé « XenoControl », destiné à faciliter l’administration des parcs de machines virtuelles Xen.

XenoControl permet de réaliser l’inventaire des machines virtuelles présentes sur l’ensemble du parc, de les contrôler, de les migrer de manière totalement automatisée (même si elles utilisent du « stockage local », c’est-à-dire sans NFS, AOE ou iSCSI).

Écrit en Python, XenoControl offre une interface en ligne de commande (donc facilement scriptable depuis des outils tiers). La communication entre les hôtes se fait grâce à spread, qui permettant un fonctionnement décentralisé et sans SPOF.

Il n’y a pas de console d’administration centrale à installer, le système peut être utilisé depuis n’importe quelle machine, et la défaillance d’un hôte n’affecte en rien le fonctionnement de l’ensemble.

Les trois principaux atouts de XenoControl sont :

  1. Sa robustesse, idéale pour les environnements à haute disponibilité (grâce son fonctionnement décentralisé) ;
  2. Sa capacité à migrer « à chaud » des machines virtuelles sans avoir besoin de stockage réseau ;
  3. Sa simplicité : XenoControl s’intègre sans difficulté dans un environnement Xen existant et son code Python est aisément modifiable et adaptable à vos besoins.

Documents joints

Document (PDF - 154.2 ko)
Document (PDF - 39.1 ko)