Accessibilité Contact Aller au menu Aller au texte

Un serveur solidaire basé sur des bureaux virtuels

Intervenant(s) : Jacques Houdremont, Laurent Alliod
Date : Mardi 6 juillet 2010 Horaire : 14h40 Durée : 40 minutes
Lieu : Bat. A22 - Salle 117
Thèmes transversaux : Développement durable

Cadre de l’intervention

Avec le développement incontournable de la société de l’information et de la communication, la question de l’accès des plus éloignés au matériel informatique et à ses usages se pose cruellement aujourd’hui. Devenus incontournables pour toute formation, toute insertion sociale ou professionnelle, mais également pour toute participation à la vie citoyenne, les T.I.C. peuvent, si aucune démarche de solidarité n’est engagée, s’avérer être une cause de rupture supplémentaire pour les plus démunis, en France et à l’étranger

À l’heure ou émerge le débat sur la nécessité qu’Internet soit un bien commun, de nombreuses associations caritatives et de solidarité confrontées à cette réalité considèrent qu’engager des projets visant à faciliter l’accès aux T.I.C.et leur usage est devenu une priorité.

La solidarité s’exerce évidemment sur le plan national, mais également au niveau international. C’est ce qui a motivé les associations du bassin givordin à se regrouper pour mener en commun des projets et pour intégrer à leur activité le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication. En six ans, elles ont acquis suffisamment d’expérience en la matière et déployé suffisamment d’ actions de solidarité numérique pour souhaiter, aujourd’hui, mettre en œuvre un projet de serveur solidaire.

Dès lors que l’on évoque la solidarité, la fraternité, la liberté et l’égalité, les quatre valeurs du logiciel libre, ceux-ci s’impose dans une approche telle que celui du serveur solidaire. Dès lors les associations du portail des solidarités, qui ont pu découvrir la proposition de DotRiver dans l’espace Logiciel Libre de la biennale de la m@ison, ont souhaité ouvrir une collaboration. Cette collaboration à donner lieu à la naissance du projet « serveur solidaire » : L’idée est :
- de donner une réalité virtuelle à une coopération réelle entre les différentes associations du portail des solidarités, leur partenaire africain,
- d’apporter une solution technique permettant de dégager l’ensemble de nos partenaires de divers problèmes de maintenance et de créer un environnement de travail commun et dédié à toutes les associations investies dans le projet, leur permettant d’avoir une base d’information commune consacrée à la question des solidarités, ainsi que pour chacune des associations un espace de travail collaboratif sur lequel pourra être géré toute la bureautique et la partie administrative de l’association.

DotRiver a mis au point une solution qui permet de mettre sur un serveur distant tout l’environnement de travail nécessaire aux utilisateurs (le système, les programmes, les données). Le poste de travail de l’utilisateur est ainsi « virtualisé » sur le serveur. La puissance nécessaire pour faire fonctionner le poste de travail dans de bonnes conditions et très fortement réduit par rapport à un usage classique. De ce fait, il est possible d’utiliser des matériels anciens (PC), qui fonctionnent en mode « terminal ». Toute la solution est bâtie avec des logiciels libres et des solutions OpenSource. Les opérations de maintenance se font uniquement sur le serveur puisque plus aucune donnée n’est présente sur les postes de travail. Ce qui permet à DotRiver de superviser, d’administrer et de faire évoluer les logiciels des serveurs et de garantir le bon fonctionnement de tout l’environnement bureautique quelque soit le type de poste utilisé et l’endroit où ils se trouvent.

La bio du portail des solidarités :

C’est dans le cadre d’ une réflexion sur le plan de développement des T.I.C. au sein de la communauté de communes Givors-Grigny qu’est née, en 2004, l’idée d’un Portail qui aurait vocation à regrouper, dans un périmètre de proximité géographique, des associations caritatives et de solidarité prêtes à travailler ensemble sur des projets de dimension locale ou internationale.

Projet rapidement conforté, la même année, par l’ouverture de la M@ison de la formation - devenue, aujourd’hui, la m@ison de Grigny - et la possibilité ainsi offerte au Portail d’un partenariat privilégié avec ladite « m@ison », sur la base d’un soutien technologique indispensable, tant au niveau de la formation que de la communication.

Six associations composent aujourd’hui le Portail : L’Amicale laïque de Grigny Le Secours Populaire de Givors Les Potagers du Garon Le Comité de jumelage Givors-Gavinané (Mali) Le Comité de jumelage Grigny-Koupela (Burkina Faso) L’Association « Youri Echanges Actions » ( Mali…Millery)

Six associations qui, sans perdre leur identité propre, partagent les mêmes objectifs : Mieux communiquer, mieux échanger, mieux partager des expériences pour mieux se connaître et se faire connaître ; débloquer ce frein que constitue la distance géographique dans la coopération avec les pays du sud. Participer à la lutte contre la fracture numérique en favorisant l’accès et l’usage des .T.I.C. à des publics particulièrement défavorisés, au nord comme au sud.

Le Portail : un site qui comptabilise, chaque mois, quelque 10.000 visites ; un espace web ouvert fait de générosité et d’humanité.

La bio de la m@ison :

Jacques Houdremont, directeur de la m@ison de Grigny. La m@ison de Grigny (69) est une association dont les objectifs sont : Sensibiliser aux tic dans le cadre d’une démarche d’éducation populaire Informer et engager le débat sur les enjeux des Technologies de l’Information et la Communication Promouvoir l’échange et le partage de savoir et savoir-faires Développer les usages citoyens de l’internet et le multimédia Promouvoir et développer les logiciels libres Elle développe ses savoirs-faire sur le territoire de Grigny, mais est également pôle ressource, dans le cadre de ses objectifs, pour le Grand Lyon, la Région Rhône Alpes sur les usages citoyens de l’internet et du multimédia et est pôle Régional et national Ordi 2.0 Elle a créée trois interfaces en appui sur les logiciels libres :
- le Logiciel d’aide à l’Évaluation de Projets Sociaux (LEPS) , développé avec Ovidencia
- la plate forme web de participation citoyenne Kikavu, sur la base de Drupal
- la plate forme vidéo des collectivités territoriales Kikavu, sur la base de Drupal.

La bio de DotRiver :

Laurent Alliod

DotRiver propose aux professions libérales (avocats, archis etc…), Ecoles, PME/PMI, grand comptes et administrations une solution complète de bureautique virtualisée et centralisée. Il s’agit de serveurs "Full Open Source" qui hébergent la totalité des informations des utilisateurs (bureaux, fonds d’écrans, configurations..), les documents (privés, de groupes), les applications bureautique (openoffice, mail, browser…), les logiciels et les applications métiers (via des connecteurs, clients, émulateurs ou un navigateur s’il s’agit d’applications web).

L’innovation de DotRiver consiste à banaliser au maximum le poste de travail. Un PC qui se connecte, est utilisé uniquement pour son écran/clavier/souris (et le processeur). Les terminaux peuvent être des PC avec un OS local (client web via un browser, client "lourd" NX, installé sur le poste), des PC sans disque dur qui bootent sur un CD, une clef USB, des clients légers, ultra légers…(pas besoin de mémoire Flash locale).

Sur le lien suivant vous trouverez une petite vidéo qui vous montre un boot sur cd… http://www.01net.com/editorial/3703…

Du coup les PC sont utilisés jusqu’à leur fin de vie électronique…8ans, 10 ans… et les nouveaux postes peuvent être déployés en clients légers, voir ultra légers (sans mémoire flash). Nous sommes reconnus et soutenus par l’ADEME pour le développement durable en informatique (réduction des déchets et économie d’énergie).

Les consommations électriques sont diminuées, la sécurité est renforcée (plus rien sur le poste client !), le management, la gestion, le support, les déploiements… sont ultra simplifiés, le télétravail (enseignants, enfants) et la collaboration sont natifs. Nous pouvons également créer des comptes de tests sur l’un de nos serveur de démonstration, un test permet de véritablement se rendre compte de la puissance de la rapidité et des possibilités offertes par nos solutions.

Documents joints

serveur Solidaire
serveur Solidaire (opendocument presentation - 240.7 ko)