Accessibilité Contact Aller au menu Aller au texte

Skolelinux, comment associer le logiciel libre au développement durable et/ou à l’économie sociale et solidaire ?

Intervenant(s) : Jean-Charles Siegel
Date : Mardi 6 juillet 2010 Horaire : 14h00 Durée : 40 minutes
Lieu : Bat. A22 - Salle 117
Thèmes transversaux : Développement durable

Résumé

Dans le cadre du ré-emploi de matériel de récupération, Emmaüs (particulièrement Emmaüs Forbach) se fait un point d’honneur à ré-employer les vieux ordinateurs. Voici la solution : I.Économie sociale et solidaire Emmaüs Forbach propose d’accueillir dans ses locaux des personnes qui sont les laissés pour compte de l’ANPE, nouvellement Pôle Emploi. Ceux qui ne sont plus capables de se réinsérer professionnellement parce qu’ils n’ont pas les formations appropriées ou parce qu’ils sont au chômage depuis bien trop longtemps. Ces personnes sont sous contrat, appelé Contrat Avenir (CA). Grâce aux logiciels libres, Emmaüs a pu créer un nouveau pôle de compétence. Ce pôle est la réhabilitation de vieux ordinateurs. Les CA affectés à ce secteur suivent des formations techniques dans le domaine de l’informatique et du logiciel libre (Ubuntu, Skolelinux). On leur apprend comment fonctionne un ordinateur, les composants…Ils testent par la suite le matériel. Les CA apprennent à reconnaître le matériel dont on a besoin de celui qui nous sera inutile. II.Développement Durable Plutôt que d’envoyer les ordinateurs en centre d’enfouissement, et grâce au nouveau pôle de compétences créé, les ordinateurs sont réutilisés. Vidés de tous les composants inutiles (disques durs, lecteurs optiques, lecteurs de disquettes…), ils sont équipés d’une carte réseau (si il n’y en a pas déjà une sur la carte mère) et ainsi ils peuvent démarrer en réseau (PXE) à partir d’un serveur Skolelinux. Ils deviennent alors des clients légers. Certains ordinateurs, qui ne sont pas en état d’être remis en circulation nous fournissent les composants essentiels à la remise en circulation des machines valides. A savoir les BIOS (de la carte mère et de la carte graphique) et les cartes réseaux PCI. Ceux-ci sont alors combinés et reprogrammés pour permettre le démarrage en PXE. Comme les clients légers sont vides de tout équipement consommant de l’énergie inutilement (disques durs, lecteurs optiques et disquettes…), la consommation de chaque client léger est fortement réduite. Il en va de même pour les écrans. III.Intérêt économique La solution Skolelinux avec clients légers est proposée aux écoles maternelles et primaires afin de renouveler ou tout simplement de créer un parc informatique dans l’école utilisable par tous. Cette solution est 60% à 75% moins chère qu’une solution classique.

Bio :

Jean-Charles SIEGEL, conducteur du projet Skolelinux, employé chez Emmaüs Forbach depuis le 1er décembre 2009. Diplômé de l’université de Metz en informatique, j’ai été stagiaire chez Emmaüs Forbach en 2006 et 2007 avec comme sujet le développement de Skolelinux.

Documents joints

Skollelinux
Skollelinux (PDF - 469 ko)