Accessibilité Contact Aller au menu Aller au texte

Meeting des organisations pour la liberté du logiciel

Intervenant(s) : René Mérou, ...
Langue : Français Niveau : Débutant Type d'événement : Table ronde
Date : Jeudi 8 juillet 2010 Horaire : 14h00 Durée : 40 minutes
Lieu : Bat. A22 - Amphi Edison
Cette table ronde sera ouverte aux communications dans chacune des langues officielles des RMLL : Espagnol, Anglais, Français
Un service de traduction simultanée sera proposé

Résumé

Les organisations engagées dans le logiciel libre sont nombreuses et variées. Que ce soit entre personnes ou entre groupes nous ne nous apportons pas toujours tout le bien que nous pourrions, mais le résultat de nos efforts s’additionne habituellement dans une direction, celle des valeurs que nous défendons. Dans cette rencontre ce que nous nous proposons de faire est de rechercher des idées pour nous interconnecter mieux entre organisations.

Pourquoi ? pour répondre par empathie ou par mise en comun des efforts quand une des organisations a besoin d’un peu d’aide de la part ds autres. Que ce soit par des travaux qui nous touchent tous et qu’il nous intéresse tous de soutenir, ou parce que l’une des associations voit un de ses sujets locaux qui nécessite de la visibilité.

Nous ne prétendons pas créer ni de nouvelles structures ni de nouveaux travaux à faire, mais rendre possible de meilleures connexions entre associations ou groupes et ainsi arriver à avoir un peu plus de soutien de nos associations ou groupes frères et sœurs.

Planning

  • Quelques minutes de présentation des orateurs ou des gens qui veulent soutenir l’idée et la rencontre.
  • Établir une base de valeurs que nous sommes disposés à défendre quant au logiciel libre.
  • Méthodes et idées, par exemple de la part des orateurs, dont on pense qu’elles peuvent aider au travail pour ces valeurs.
  • Méthodes et idées du public. (Il est intéressant de noter clairement qu’il n’y a pas une façon unique d’y arriver et que si quiconque du public veut se réunir avec un quelconque autre groupe et créer des contacts et des relations à sa façon, tant que les deux sont d’accord il n’y a rien à redire.)

Minutes finales

  • Échange de contacts entre ceux qui veulent et établissement d’accords pour créer par la suite des relations actives. Attention à la flexibilité : tout cela n’a pas besoin d’être une relation entre tous et tous, peut-être que la simple relation interpersonnelle de ceux qui ont assisté ensemble est un facteur suffisant pour maintenir ces relations actives.