Accessibilité Contact Aller au menu Aller au texte

Logiciels libres dans les pays en développement (cas de des pays africains) face à la mondialisation

Intervenant(s) : Dondup BOBANGA M’POKO

Résumé

Des grandes mutations s’opèrent, face à ces changements les logiciels Libres ont un impact réel et constituent une vraie solution face à la mondialisation. Aussi bonne qu’elle soit, cette solution n’est pas spécifique au continent africain ; elle concerne tous les continents, tous les pays et toutes les entités socio-économiques qui s’investissent dans la mondialisation.

À l’heure de la mondialisation où l’information est devenue une matière première d’une importance capitale et stratégique au même titre sinon plus que les matières premières traditionnelles (l’or noir, le coltan, etc.). L’Afrique ne peut se permettre de s’y éloigner face aux bouleversements que connaît le monde actuel. L’information n’a plus des frontières.

La mise en œuvre des outils informationnels et à son utilisation et à les adapter sont aujourd’hui un des points saillants au développement économique et culturel d’un pays. Aussi, avec la montée de la mondialisation, nous sommes à l’heure où chacun doit diffuser ces spécificités et son identité culturelle à tous afin d’éviter l’imposition d’une culture unique.

Ainsi, grâce aux logiciels libres, l’Afrique est à même d’offrir la matière première actuelle, en lui permettant de ne pas être hors-jeu de la mondialisation (surtout à la société de l’information). D’où, un engagement concret doit se faire dans la création des bases solides et propres de la société d’information qu’elle veut. En participant d’un coup dans la recherche de son indépendance vis-à-vis des sociétés de l’information et en créant et préservant son identité numérique dans une société de plus en plus interconnecté et interdépendant. Faire un choix aux logiciels libres, Afrique sera un partenaire dans la société d’information et entrer de plein pied dans la mondialisation avec une technologie optimale.

Aussi avec les logiciels libres l’Afrique sera à mesure de participer à la naissance d’autres éditeurs de logiciels libres, avec comme avantage d’être productrice et non un simple consommateur.

Les universitaires et autres chercheurs en informatique, pourront apprendre chez eux, les différents services qu’on peut mettre en œuvre avec le système d’exploitation GNU/Linux (serveur http, serveur messagerie, fonctions de sécurité, …) cela à un faible coût, généralement le coût de l’acquisition des ordinateurs et exercé leurs totale liberté. Ils auront ainsi les facultés d’être aptes et compétitifs face autres camarades des pays avancés.

Les entreprises ont tout intérêt de passer aux logiciels. Avec la mondialisation actuelle où toutes les entreprises sont vouées d’ouvrir leurs structures informationnelles avec d’autres partenaires. Il sera mal compris et même risquer à la survie de l’entreprise, de découvrir que les moyens utilisés pour produire et véhiculer l’information sont piratés (ce qui est le cas actuellement). Grâce aux logiciels libres, le problème de la piraterie donc est résolu. Le budget consacré dans l’acquisition des logiciels, pourra être épargné et utiliser pour d’autres fins.

En conclusion, Les logiciels libres sont un facteur de développement des technologies informationnelles. Permettra à l’Afrique avoir un antidote face aux problèmes que la mondialisation peut engendrer ainsi elle pourra participer librement à la mondialisation. Avec la formule de la démocratie : « Pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple ».

Bio

Dondup BOBANGA M’POKO

Formation : Licence en Informatique, Génie informatique, Université de Kinshasa Juillet 1999 : Diplôme de Propédeutique Physique Mathématique, Université de Kinshasa Septembre 1997  : Diplôme d’Etat (baccalauréat) : Scientifique : Mathématiques Physique

Expérience Professionnelles : Développeur Web : PHP, ezPublish, Magento (Tikdem) Consultant Linux : Projet Sesam (Ambassade de France, Kinshasa) Consultant Linux : Mission Catholique Oblats de Marie Immaculée

Activités : Membre Adhérent April Proposition intervention : Solutions Linux 2005 : TITRE : « LA FORCE ET LES FAIBLES DE LINUX (CAS DES PAYS DU SUD : AFRIQUE)