Accessibilité Contact Aller au menu Aller au texte

Les arguments historiques, économiques et moraux contre la propriété intellectuelle et leur avenir

Intervenant(s) : Uriel
Langue : English Niveau : Débutant Type d'événement : Conférence
Date : Jeudi 8 juillet 2010 Horaire : 14h00 Durée : 40 minutes
Lieu : Bat. A22 - Salle 117

Résumé

Contrairement aux mythes très répandus, la "propriété intellectuelle" (IP) est une création récente, qui n’avait pas pour intention initiale de protéger les auteurs mais de les contrôler au bénéfice de cartels d’éditeurs. Les arguments plus récents, de nature économiques, ne résistent pas à un examen attentif, et fournissent quelques indices de ce qui peut la remplacer.

Le copyright fut introduit au XVIème siècle pour mettre sous contrôle la profusion de publications politiques et religieuses que les autorités considéraient comme dangereuses. Ceci par le moyen d’un monopole sur l’impression des livres de façon à éviter la publication de contenus non autorisés.

Avec la fin de la censure et l’avènement de la liverté d’expression au XVIIIème siècle, les membres de ces monopoles firent pression pour préserver leur position en invoquant la justification désormais habituelle qu’ils encouragaent la création de nouvelles oeuvres.

Les études récentes sur les effets et les motivations actuels produits par les lois sur la propriété intellectuelle remet ces arguments en questions et montre les coûts qu’il y a à garantir des monopoles artificiels.

Tandis que les industries construites autour de la propritété intellectuelle veulent augmenter leur emprise, la technologie a perturbé irrévocablement les positions. L’avenir dépend de la façon dont nous comprenons les forces en jeu dans l’économie de l’information.

Bio

* Uriel