Accessibilité Contact Aller au menu Aller au texte

L’écosystème libre comparé au modèle propriétaire

Intervenant(s) : Michael Scherer
Langue : Français Niveau : Débutant Type d'événement : Conférence
Date : Jeudi 8 juillet 2010 Horaire : 11h00 Durée : 40 minutes
Lieu : ENSEIRB - Amphi B
PDF - 112.8 ko
Slides

La conférence

Les systèmes propriétaires, ou semi propriétaires pour PC (Windows, OS X) ou téléphone (iphone OS, Android) et les systèmes libres sont construit sur des prémisses et des contraintes différentes ayant de nombreuses implications pour les distribution et la façon de contribuer.

La présentation vise à expliquer ces différences et pourquoi on ne peut pas appliquer le modèle "propriétaire" à une distribution linux dans l’état des choses.

- description du modèle classique de Windows ou OS X (plateforme/ISV/client) et implication pour la distribution de logiciel
- description du modèle libre de développement (contributeur/distribution/user) et implication pour tous
- avantages et inconvénients du modèle libre par rapport au modèle classique (innovation, stabilité) pour les développeurs et pour les utilisateurs
- pourquoi le modèle classique ne peux pas s’appliquer au libre actuellement, et pourquoi il y a des problèmes à tenter de le faire

Pour expliquer un peu les différences en question :

Par exemple, la compatibilité sur plusieurs versions, y compris au niveau des bugs est un prérequis de la plupart des systèmes propriétaire, de part la nature figé des logiciels distribués par les ISVs. Ce n’est pas le cas sur un système libre ou on préfère corriger en profondeur, ce qui rends plus difficile la création et la distribution de logiciel propriétaire sur un système libre.

De même, de part la transparence du développement, un logiciel peut être disponible en version final, sans être à disposition des utilisateurs, ce qui entraine des frustrations, au contraire du modèle classique des ISVs, ou tout est sous le contrôle d’une entité unique (code, marketing, distribution sous forme de setup.exe ou consort ), ce qui permet de coordonner le tout.

L’intervenant

Utilisateur de systèmes libres depuis 2002, Michael est un contributeur de longue date à Mandriva Linux. Sur son temps libre, il passe son temps à tenter de casser ses serveurs ou tenter de faire marcher ceux des autres sur IRC.