Accessibilité Contact Aller au menu Aller au texte

L’OpenSource a la rencontre des objectifs du Millénaire — Les Logiciels Libres au service du programme Éducation pour Tous de l’Unesco

Intervenant(s) : Yves Miezan Ezo
Langue : Français Niveau : Débutant Type d'événement : Visioconférence
Date : Vendredi 9 juillet 2010 Horaire : 11h00 Durée : 40 minutes
Lieu : Bat. A22 - Amphi Rollin

Résumé

D’ici à 5 ans, nous aurons besoin de plus de 2 millions d’enseignants ; certains états africains ont pris la pleine mesure de cet enjeu. D’autres non. Avec les logiciels libres, bien des acquis pédagogiques sont disponibles mais négligés. Au travers de retours d’expérience, lumière sera apportée sur la valorisation de la connaissance et gouvernance de la ressource Internet Francophone.

En Septembre 2000, les États membres de l’ONU ont signé la déclaration mettant en place les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Au nombre de 8, ils déterminent des buts à atteindre d’ici 2015.

Les objectifs sont :

  1. Réduire l’extrême pauvreté et la faim.
  2. Assurer l’éducation primaire pour tous.
  3. Promouvoir l’égalité et l’autonomisation des femmes.
  4. Réduire la mortalité infantile.
  5. Améliorer la santé maternelle.
  6. Combattre le VIH/SIDA, le paludisme et d’autres maladies.
  7. Assurer un environnement humain durable.
  8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement.

En avril de la même année, sous l’égide de l’Unesco, le Forum Mondial pour l’Éducation a pris l’engagement solennel d’assurer pour tous les citoyens et toutes les sociétés la réalisation des buts et objectifs de l’Éducation Pour Tous (objectif n°2). À Dakar – Sénégal, la traduction formelle de l’engagement à agir est pris.

Malgré les bonnes projets réalisés depuis et les volontés de mise en œuvre, plus de 2 millions de formateurs et enseignants seront nécessaires d’ici à 2015.

Pour enrayer ce « déficit éducatif » les technologies de l’information et de la communication sont un formidable levier de performance et d’acquisition de compétences par les masses, les enseignants et les formateurs.

Certains États Africains ont pris la pleine mesure des enjeux et intègrent dans leur stratégies TIC nationales la culture du choix entre produits éditoriaux et ressources éducatives libres, disponibles sur Internet, d’égal périmètre.

Une des déclinaisons opérationnelle de ces stratégie réside dans l’utilisation des Ressources Éducatives Libres (REL), ressources éducatives (cours, manuels, logiciels éducatifs, etc.) librement accessibles, créées, modifiées, complétées et distribuées sur Internet. Utilisées à bon escient elle favorisent la valorisation de la connaissance et l’atteinte des objectifs énoncés par EPT.

Au travers de retours d’expérience, lumière sera apportée sur la valorisation de la connaissance et sa gouvernance au travers de logiciels libres.

Biographie d’Yves MIEZAN EZO

Yves MIEZAN EZO est Directeur de Département du premier intégrateur de solutions open source en France, présent à Paris, Lyon, Nantes, Bordeaux, Montpellier, Barcelone, Genève, Kiev et Casablanca, où il coordonne le catalogue et l’offre. En parallèle, il est membre du comité d’organisation des Rencontres Africaines du Logiciel Libre et du CHALA, Club des Hommes et femmes d’Affaires du Libre en Afrique, réseau social d’entrepreneurs dans le domaine du Logiciel Libre et OpenSource et Administrateur de l’ISOC France, en charge de la Gouvernance internationale. Il intervient auprès de l’IFN (Institut de la Francophonie Numérique) pour les problématiques d’éducation et de formation.