Accessibilité Contact Aller au menu Aller au texte

Découvrir "La Valise Multimédia"

Intervenant(s) : Média-Cité
Langue : Français Niveau : Débutant Type d'événement : Atelier
Date : Mercredi 7 juillet 2010 Horaire : 09h20 Durée : 0 minutes
Lieu : Bat. A22 - Salle 104

L’Atelier

Pendant la durée des rencontres mondiale, vous aurez la possibilité de découvrir, tester, vous amuser avec 4 installation faisant partie d’un dispositif appelé "Valise Multimédia".

Ce sont des installations (projections + outils d’interaction style manette de wii, pad ou bombe avec lampe infrarouge) qui permettent de créer du contenu (graffiti, images en mouvement, musique…) le tout avec des outils et samples libres.

Vous pourrez donc tester les installations suivantes :

  • Friispray
  • Open square room
  • Scratch machine.
  • Delay Video

Friispray

FriiSpray est une installation permettant de créer des graffitis numériques. Ce projet a été développé par le collectif anglais Jam Jar sous licence Open Source.

À l’aide d’une bombe de peinture équipée de diodes infra-rouge, l’utilisateur peut dessiner à la manière d’un graffeur sur un écran. Il choisit sa teinte, la forme de sa mine et sa taille. L’écran peut afficher le fond que l’on souhaite : un mur, un wagon, une image…

Cette installation permet de sensibiliser les publics aux usages artistiques des outils numériques de manière ludique et sans faire apparaitre les outils technologiques. Elle est aussi l’occasion d’aborder une forme de culture urbaine : le graffiti : ses esthétiques, ses codes.

Elle peut aussi constituer un outil de prévention en matière de respect des infrastructures urbaines.

Friispray emploie :

  • une bombe de peinture modifiée par des diodes infrarouges
  • un écran de rétro-projection
  • un ordinateur
  • une manette de Wii (wiimote)

Open Square Room

L’Open Square Room permet de créer des animations en faisant de la musique, et réciproquement.

En pratique, à la souris ou au moyen de joystick et/ou de Wiimote, 4 personnes peuvent simultanément dessiner sur un espace carré en changeant la couleur des 12x12 éléments qui le composent.

Chaque modification de l’espace détermine une nouvelle image et produit, pas à pas, une petite animation sonore dans la mesure où les éléments déclenchent un son qui leur est propre en fonction de leur position et de la couleur qui leur est attribuée.

L’Open Square Room a été conçu pour offrir un moyen simple et ludique d’accéder au séquençage musical et au sampling avec comme objectif la volonté d’être accessible au plus grand nombre.

En plus des différents périphériques déjà intégrés (clavier, souris, joystick, wiimote), l’OSR sera prochainement pilotable par le patch 1-terface de manière à pallier certaines situations de handicap. Enfin, l’Open Square Room est gratuit et distribué sous licence GNU GPL, n’hésitez donc pas à l’utiliser et à le modifier.

Scratch machine

Une platine de mixage virtuelle, La Scratch Machine a été conçue lors d’une rencontre entre artistes multimédias et musiciens organisée au Florida d’Agen (47) pour la Cyberspacefiesta 2008. La Scratch Machine résume assez bien la volonté qui préside à cette Cyberspacefiesta, à savoir : faciliter le croisement des disciplines et aider à la construction collective d’objets créatifs par le biais du multimédia pour le public.

Deux artistes d’univers très différents (Jean-Yves Gratius et DJ Boulaone) ont eu l’idée de concevoir ensemble un outil multimédia, poursuivant un double objectif :

  • scratcher du son avec des outils visuels,
  • scratcher des vidéos avec des outils sonores.

Ce dispositif permet de scratcher du son à l’aide d’une table en plexiglas et de faux disques vinyl en carton. Le dispositif fonctionne sur le principe de la ReacTable1.

Des sons sont préalablement intégrés au dispositif. À chaque disque de carton est assignée une pattern. Cette pattern permet une reconnaissance de l’objet par la caméra placée sous la table. Ainsi reconnu, le disque de carton permet de générer des sons et des comportements : changement de volume, de vitesse de lecture, de hauteur, scratch… La combinaison des sons, le mouvement du scratcheur produisent une œuvre sonore inédite.

Delay Video

S’inspirant de plusieurs travaux expérimentaux comme ceux du photographe Thomas Eakins sur la décomposition de mouvement, le delay video propose un concept ludique et coloré, permettant de capter le mouvement de l’action par la caméra, et de le retranscrire en temps réelle sur l’écran.

Ainsi, l’utilisateur (jeune ou moins jeune) obtient par résonance de l’image une illustration de ses différents mouvements, lui permettant de s’amuser à "dessiner" toutes sortes de formes lumineuses des plus étonnantes.

La réalisation de ce dispositif s’opère avec :