Accessibilité Contact Aller au menu Aller au texte

Concert du Samedi 10 juillet

Intervenant(s) : Sebkha Chott, NICAD, DRYDECK, Pitbull The SexyDog
Niveau : N/A Type d'événement : Démonstration
Date : Samedi 10 juillet 2010 Horaire : 22h00 Durée : 240 minutes
Lieu : Garage Moderne

Programmation Musicale

  • Sebkha Chott : Musique expérimentale du Mans.
  • NICAD : Groupe pop/rock de La Haye.
  • DRYDECK : Dub instrumental et électronique de la Drôme.
  • Pitbull The SexyDog : Electro de Compiegne.

L’ensemble des concerts…

Les Groupes

SEBKHA CHOTT

Ce presque quatuor post-apocalyptique interprète une musique acide, que certains qualifieraient de violent hip-hop glauque visio-pornoïaque métalloïde des Balkans.

« Ca fait 10 000 ans qu’Ohreland tourne autour de ta tête, mais tu l’as jamais vu… » (dixit Anonyme IV(env. 1272)). C’est pas faute que, sur cette dernière décennie terrienne, le tyran et sa suite soient venus en donner les bases et les rudiments en leçons de 35 coups de matraques, 60 tatanes, et une bonne quadri-douzaine d’adjectifs condescendants.

La forme actuelle de Sebkha-Chott compte 3 (ou 4) acteurs principaux :

  • Wladimir Ohrelianov II /aka/ Daub’Elyou’hOh’Tou /aka/ The Tyran
  • Yula Slipobitch /aka/ Missy Phillis /aka/ The Charming Mistress
  • Sous Venette Sire Shô-De /aka/ Souvy Souvy /aka/ Souv’ Ponk
  • La Face Cachée /aka/ ?# ?

4 albums, tous produits par l’AMMD(1), retracent les frasques et la superbe d’Ohreland dans un désordre chronologique total, et un amour éperdu de l’art du protéiforme dans des line-up de rêve réunissant des invités qui ne le sont pas moins (Carnival In Coal, Nasal Retentive Orchestra, Sergent Pépère, Campagnie des Musiques à Ouïr, le Sacre du Tympan, Ezra, Henri Mash, Anthurus d’Archer, Enhuma, …)

Sur scène, l’univers de Sebkha-Chott oscille entre folie et humour Zappaiens, subtilités post-Doltesque vaguement jazz, grandiloquence HipHop, puissance Punk/Métal, et la rigueur d’un diktat chevronné, déployant forces artifices théâtraux, vidéo[porno]plastique, scénographiques et propagandistes, plus ou moins létaux.

NICAD

NiCad began in 2004 when five young foreign students met each other in The Hague, Holland. With members coming from Japan, Israel, Chili, U.S.A and Germany, this group quickly picked up their own unique style. Within one month of their first show, they performed in front of 175,000 people at the music festival, ParkPop, which then placed them in limelight of their local scene.

As VPRO 3Voor12 says, “Each of the band-members stands for everything that live music should be. It’s the performance that shows that this group produces music straight from the heart.“ Their self-built instruments blend together with vocals, guitars, keyboards, and drums to create a passion driven show that keeps you on the edge of your seat, hoping for more. The sound is a bit like what would probably happen if Faith No More covered a song by Beck and asked Radiohead to do the instrumentation.

Since NiCad’s first album, “everyday I grow“, was release in 2006 they have played in venues, festivals, and on radio stations throughout the Netherlands, Belgium, Germany, and also Israel. Currently, they are on a return tour in Israel and are preparing for the finals of the Grote Prijs Zuid Holland this April 4th. In late April, they will begin their tour of Germany and France, and then return to to their home, The Netherlands, to release their next EP, “The Hill”. For the spring and summer, NiCad is preparing for another tour which will include Belgium and England.

NiCad describes the sound of The Hill as following : “The songs are a bit like what what happen if Pink Floyd joined the Pixies to cover a song by Bob Dylan. Somewhere in the midst lays NiCad’s "The Hill.".

DRYDECK

Formation originaire de la Drôme, Drydeck distille depuis 2005 un Dub instrumental et électronique coloré de samples ethniques et cinématiques. Après la sortie de leur 1er opus autoproduit intitulé « Dub Chamber » en 2007, le crew a apporté sa pierre à l’édifice Step4i (3e) avec le titre « Mon âme est en peine ».

Tout au long des productions du groupe vous découvrirez leurs multiples influences allant du dub Uk et Jamaïcain jusqu’au hip hop et au monde de la musique électronique. C’est cet intense mariage que défend Drydeck, dès la première écoute c’est une immersion totale dans leur univers à la fois sombre et mélancolique où chaque morceau est teinté d’un même sentiment qui évolue au fil des reverbs et delays.

PITBULL THE SEXYDOG

PiTBull ThE SeXyDoG commence la musique classique en lisant des partitions par le biais du piano. Plus tard il se concentra à apprendre les bases du blues pour développer son vocabulaire musicale. Il débute ensuite dans la production pendant ses études musicales et avec le groupe "les hommes de l’ombre". Aujourd’hui il travaille seul, et crée sa musique en mélangeant les styles (electro, dub, drum & bass, hip-hop) sans utiliser de samples.