Accessibilité Contact Aller au menu Aller au texte

Clonezilla : Clonez en Liberté

Intervenant(s) : Steven Shiau
Langue : English Niveau : Confirmé Type d'événement : Conférence
Date : Mercredi 7 juillet 2010 Horaire : 11h00 Durée : 40 minutes
Lieu : LaBRI - Amphi 050
Thèmes transversaux : En anglais

Auteurs :

Steven Shiau Ceasar Sun Jazz Wang
Steven Shiau Ceasar Sun Jazz Wang
Thomas Tsai Kuo-Lien Huang Jean-Francois Nifenecker
Kuo-Lien Huang Jean-Francois Nifenecker

Clonezilla

La plupart des gens pensent que la sauvegarde des données critiques permet de reconstruire le système. Or, lorsque la catastrophe survient, ils s’aperçoivent qu’ils perdent tout, du système d’exploitation aux données en passant par les applications et les paramétrages. C’est pourquoi la remise en service après panne est toujours un problème, que ce soit pour une entreprise ou un individu.

Clonezilla, projet du mois en janvier sur sourceforge.net, est publié sous licence GPL. C’est un outil de clonage de disque ou de partition, très similaire à Symantec Ghost ou Acronis True Image. S’appuyant sur partclone, DRBL, Partition Image, ntfsclone et udpcast, Clonezilla facilite le déploiement et offre une solution de sauvegarde complète au plus près du matériel. Clonezilla supporte les systèmes de fichiers les plus répandus : ext2, ext3, ext4, reiserfs, reiser4, xfs, jfs sous GNU/Linux, FAT, NTFS sous MS Windows, and HFS+ sous Mac OS.

Il est donc possible de cloner des systèmes GNU/Linux, MS Windows et Mac OS sur machines Intel. LVM2 est également supporté sous GNU/Linux.

Il existe deux versions de Clonezilla : Clonezilla Live et Clonezilla SE (Server Edition). La version Live convient pour les sauvegardes de machines individuelles. La version SE, quant à elle, est destinée à des déploiements massifs car elle est capable de cloner plus de 40 ordinateurs simultanément ! Pour plus d’efficacité, Clonezilla sauvegarde (ou restaure) les seuls blocs déclarés utilisés par les systèmes de fichiers. Ainsi, Clonezilla SE a pu être utilisé pour cloner simultanément 41 machines, et il a fallu environ 10 minutes pour restaurer une image système de 5,6 Go sur l’ensemble des machines en multicast !

Actuellement, Clonezilla a été téléchargé plus de 1.500.000 fois, ce qui montre que l’outil est fiable et populaire.

Au cours de cette conférence, nous montrerons comment :

- 1. Utiliser Clonezilla live pour une restauration complète et un clonage de disque ;
- 2. Créer un cédérom ou une clef USB de restauration ;
- 3. Utiliser Clonezilla SE dans le cadre de déploiements massifs.

Une démonstration en direct de Clonezilla fait également partie de la conférence.

Biographie

Steven Shiau est chercheur au NCHC (National Center for High-performance Computing) à Taïwan. Il y a développé un programme utilisant le parallélisme et les systèmes distribués pour simuler le comportement du plasma. Ce programme a constitué l’idée de départ pour le développement du logiciel libre DRBL (Diskless Remote Boot in Linux), outil de déploiement rapide dans des environnements de groupes de PC dans l’éducation. En équipe avec Kuo-Lien Huang, Ceasar Sun, Jazz Wang et Thomas Tsai, il est le concepteur d’un autre outil libre, « Clonezilla », système libre de clonage. Il a assuré plus de 50 stages sur DRBL et Clonezilla à Taïwan depuis 2002, 4 conférences lors des RMLL depuis 2006, et une conférence à linux.conf.au en 2010. Le projet DRBL a remporté la première place dans la catégorie « Applications du secteur public » au concours Logiciels libres en France en 2007. Il dirige désormais la division « Grid technology » au NCHC et consacre la majeure partie de son temps au projet DRBL, à Clonezilla et à la promotion des logiciels libres et de l’informatique à haute performances.