Accessibilité Contact Aller au menu Aller au texte

Accessibilité pour les non-lecteurs

Intervenant(s) : T.B. Dinesh
Langue : English Niveau : Débutant Type d'événement : Conférence
Date : Mercredi 7 juillet 2010 Horaire : 17h00 Durée : 40 minutes
Lieu : ENSEIRB - Amphi A
Thèmes transversaux : AccessibilitéEn anglais

Résumé

Les Applications Internet Riches ouvrent un tas de problèmes « d’interfaces utilisateur pour tous ». En Inde, on peut identifier 1 milliard de non-lecteurs. C’est à dire, des gens qui peuvent voir mais pas facilement trouver le sens des mots/du texte.

Les recommandations WAI-ARIA du w3c.org aident à prendre en compte quelques-uns des problèmes d’accessibilité, grâce à la fourniture de lecteurs d’écran appropriés et ainsi de suite. Le cas des non-lecteurs va probablement pousser à émettre des recommandations plutôt basées sur la sémantique de telle façon que les lecteurs d’écran, tout comme l’interface utilisateur puissent mieux réagir aux contextes utilisateur.

D’autre part, ça peut être un effort considérable pour les développeurs web de prendre en compte ces recommandations afin de les rendre adaptées à ces utilisateurs. Une façon de comprendre le contexte général est d’examiner comment ces problèmes peuvent être résolus au niveau des plateformes de développement d’applications Web.

À l’aide de quelques exemples, nous initierons une discussion sur la nature des solutions généralisables.

Vidéo

[http://video.rmll.info/videos/acces…]

Biographie, contexte

Dinesh est le directeur technique de Janastu — une Organisation Non-Gouvernementale fournissant des services informatiques pour les besoins communautaires —, et Servelots, une entreprise de développement de produits à source ouverte.

À la base, Janatsu et Servelots font de le recherche/développement dans les trois domaines d’accessibilité à l’informatique suivants :

  1. Développement logiciel : développement d’applications Web sans dépendre d’un développeur de logiciels pour des besoins de gestion d’informations communautaires ;
  2. Éducation à l’informatique : Matériaux de cours d’informatique pour l’ère Web 2.0 où un navigateur comme Firefox peut devenir un environnement d’apprentissage, et
  3. Non-lecteurs : développement d’une implémentation de référence pour une plateforme aidant à prendre en compte les besoins des non-lecteurs.

Documents joints

Support de présentation
Support de présentation (PDF - 2.2 Mo)